Get Anastasie ou la censure du cinéma au Québec PDF

By Yves Lever

Le public québécois a-t-il ecu réellement accès aux oeuvres cinématographiques, et, si oui, dans quelles stipulations ? Dans quelle mesure ne les a-t-on pas mutilées ? Si ces oeuvres n'ont pas été projetées sur les écrans du Québec, quelles en sont les raisons ? Tout cela dépend de qui et de quoi ?

Anastasie ou l. a. censure du cinéma au Québec, en plus de répondre à ces questions, relate l. a. mise en position, l'exercice et l. a. disparition des diverses formes de censure du cinéma au Québec. Cette histoire start avec les autorités religieuses qui considèrent les «vues animées » comme « une école du soir tenue par le diable » et qui tentent de faire interdire les projections le dimanche. L'État québécois légifère bientôt à son sujet : les moins de sixteen ans se voient refuser l'accès aux salles, on crée un bureau de censure qui study tous les movies avant leur projection en public. Ce comité a tous les pouvoirs pour les accepter, les refuser en tout ou en partie.

Cette censure, plus ou moins sévère selon les divers responsables, dure 60 ans. Mais, tout au lengthy de cette histoire, divers intellectuels et journalistes combattent ces atteintes à los angeles liberté d'expression. Cette lutte fait briller quelques lumières dans los angeles « Grande Noirceur ».

La construction québécoise n'est pas en reste. Elle connaît aussi ses histoires d'interdictions et de coupures, aussi bien à l'Office nationwide du movie que dans l'industrie privée.

Anastasie ou los angeles censure du cinéma au Québec est abondamment illustré et truffé d'anecdotes savoureuses qui ne laisseront pas les lecteurs indifférents.

Show description

Read or Download Anastasie ou la censure du cinéma au Québec PDF

Similar film books

Download e-book for kindle: Film Art: An Introduction (6th Edition) by Kristin Thompson, David Bordwell

Recognized for its impressive scholarship and finished assurance, Bordwell and Thompson's movie artwork presents an organization beginning for introductory movie classes. It explains the strategies particular to movie as a medium, discusses the foundations during which whole movies are developed, and explores how those strategies and formal ideas have replaced over the historical past of moviemaking.

Download e-book for kindle: Dreams and Dead Ends: The American Gangster Film by Jack Shadoian

The second one variation of this vintage research offers a reintroduction to a few of the key motion pictures and theoretical issues of movie noir and gangster motion pictures in twentieth-century the US. starting from Little Caesar (1930) to objects to Do in Denver while You're lifeless (1995), Shadoian publications the reader via twenty vintage videos of the style.

Regarding Film: Criticism and Comment by Stanley Kauffmann PDF

In this choice of his movie writings, Kauffmann discusses motion pictures published after 1993, together with motion pictures from significant tested administrators, works from the iconoclastic international of self sustaining cinema and the simplest of worldwide cinema. In different essays, he muses on cinematic diversifications of Mozart’s operas, explores altering public attitudes towards movie as an paintings shape, appears to be like on the chances of appropriately dramatizing the Holocaust and recollects very important figures in movie history.

Download e-book for iPad: Narration in Light: Studies in Cinematic Point of View by George M. Wilson

A thinker and expert on Wittgenstein, George Wilson is usually one of many early writers at the notion of viewpoint in cinema. the following he explores the idea that within the motion pictures you just reside as soon as, Letter From an Unknown girl, The satan is a girl, insurgent and not using a reason, and North by way of Northwest, in what's the best essays on that Hitchcock movie.

Extra resources for Anastasie ou la censure du cinéma au Québec

Sample text

Q. V, ch. 36. 46. Procès-verbaux des assemblées du bureau, p. 21. 31 tion de frais fait habituellement plutôt partie des règlements que de la loi elle-même, car il est appelé à de fréquentes modifications, mais il restera dans la loi jusqu’à sa révision de 1945. D’ailleurs, le tarif passe rapidement à « deux piastres » avec un amendement sanctionné le 5 mars 1915. Des articles très précis s’ajoutent à une autre loi, celle des licences, pour y insérer tout ce qui concerne les « salles de vues animées », ainsi définies : « une salle publique dans laquelle il se donne habituellement, moyennant un prix quelconque pour l’admission du public, des représentations ou exhibitions de vues animées ».

Le premier ministre répond simplement que, pour un bureau général de censure, on verra plus tard50. La formule « durant bon plaisir » fait partie du jargon législatif, mais on ne peut s’empêcher d’ironiser quand on voit que les membres du Bureau sont (et seront jusque dans les années 1960) nommés selon le « bon plaisir » du parti politique au pouvoir et que la charge est attribuée pour services rendus, ce qui implique qu’une nouvelle équipe suivra l’arrivée d’un autre parti au pouvoir. Il ne semble pas que l’éventualité de nommer commissaire un membre du clergé ait été envisagée ; le Parti libéral au pouvoir a alors une certaine tradition d’indépendance par rapport à l’Église catholique.

Notons ici qu’il n’entend pas choisir des personnes ayant une certaine compétence dans le cinéma ou dans les arts en général, comme le gouvernement de l’Ontario l’a fait pour deux de ses trois censeurs, l’un ayant même été propriétaire de salle49. Le Bureau se composera de trois commissaires travaillant à temps partiel, assistés d’un secrétaire. Il se dit assuré qu’avec le salaire déterminé par la loi, 1 000 $ pour le président et 600 $ pour les deux autres et le secrétaire, on pourra trouver des commissaires « convenables ».

Download PDF sample

Rated 4.36 of 5 – based on 3 votes